46ème AG des ACPG.

Des effectifs en hausse et une année 2017 particulièrement fertile en commémorations ! En s’adressant à un auditoire plutôt nombreux ce jour-là, le président Michel DEZ soulignait en effet l’évolution irréversible de leur association, quand « les rangs des octogénaires s’éclaircissent » comme avec la récente disparition de Jean-Claude BOULANGER, et qu’elle est compensée par  les sympathisants venus les rejoindre « pour que perdure notre devoir de mémoire ».

En faisant ainsi le résumé du rapport d’activités présenté par Roger LARUELLE, le président ajoutait encore aux deux congrès et autres réunions préparatoires où ils étaient présents, les obsèques de huit de leurs camarades des autres sections disparus cette année. Il adressait ensuite ses remerciements aux maires des deux communes présentes à la table d’honneur, Mmes RINGEVAL et DOIGNEAUX, et à Emile WATEL, responsable de la section de Sailly, pour leur aide et leur fidèle soutien, à l’équipe de rédaction du Flash- Infos pour les avoir mieux fait connaître de l’ensemble de la population, mais aussi aux musiciens de l’Harmonie pour leur présence permanente aux côtés de leurs porte-drapeaux.

A l’heure de la présentation des comptes, c’est Michel BOULANGER, vice-président, qui procédait à la lecture du rapport financier préparé avec soin  par le trésorier André COLIN, récemment hospitalisé. Bien que légèrement déficitaire, le bilan était légitimé par par le vérificateur aux comptes, Yves VAN RYSSELBERGHE, puis approuvé par l’ensemble des adhérents. Après une dernière intervention d’Alain DACCARET sur son activité comme président de l’arrondissement, l’assemblée générale se terminait par l’élection  au conseil d’administration de Lucile LEMOI, en remplacement de Jean-Claude BOULANGER au poste de trésorier-adjoint, et le renouvellement  des autres membres du bureau. 

Mme le Maire remerciait enfin le président pour avoir su insufler ce nouvel élan à la section locale en élargissant ainsi son recrutement et en participant activement à toutes les manifestations patriotiques, dans la commune ou ailleurs, sans oublier de visiter les anciens membres malades ou hospitalisés ou d’honorer la mémoire de leurs camarades disparus.