A chacun sa partition ...

Si la baguette du chef est désormais aux mains de Clément PETETIN, c’est bien Stéphane POBEREJKO qui présidait et distribuait les rôles lors de l’Assemblée générale de l’Harmonie L’Avenir le samedi 24 février, devant une assistance composée à la fois d’élus, de musiciens et de choristes.
Après les voeux et remerciements d’usage, le nouveau président dressait un rapide bilan de leurs activités, en rappelant notamment leurs deux concerts à La Marlière et à Sailly en mai et juin, les rendez-vous habituels de la fête de Cantimpré en juillet, et leur journée détente en septembre avec la Banda Ste Olloise et « L’espérance » d’Epinoy, les différentes cérémonies patriotiques et la traditionnelle messe de Ste Cécile, enfin et surtout leur concert de gala à l’occasion des 90 ans de l’Harmonie.

Il laissait donc le soin à Daniel VALOGNES de poursuivre ce bilan musical, lequel adressait à son tour ses voeux et ses remerciements aux musiciens pour s’être ainsi confrontés « avec brio » à des morceaux parfois difficiles, et aux choristes pour leur fidélité et la qualité de leur prestation, sans oublier leur chef de choeur pour avoir su les diriger avec autant de gentillesse que de rigueur musicale. Faisant ensuite référence à ses vingt ans de direction, sous la présidence successive de Simonne MALET, Noël LACOMBE, Jean-Yves DEZ, Hervé WOLLFER et aujourd’hui Stéphane POBEREJKO, il associait à ces remerciements Mmes RINGEVAL et DOIGNEAUX pour leur indéfectible soutien, allant même jusqu’à parler d’un « roman d’amour » entre l’Harmonie et les maires de nos deux communes.

Musique l'Avenir
Musique l'Avenir

Le président laissait ensuite le soin à Christian DUPLOUY de présenter les comptes de l’Harmonie et de l’Ecole de musique, dont l’équilibre reste fragile et repose pour beaucoup sur les subventions communales ou même départementale, comme cette dernière aide obtenue par Sylvie LABADENS
pour les 90 ans de l’Harmonie.

Musique l'Avenir
Clement Petetin
La responsable de l’école de musique, Dominique PETETIN défendait à son tour son bilan et l’engagement des différents professeurs au service des 16 élèves qui suivent assidûment les cours de solfège et d’instrument, en passant par l’éveil musical des plus petits, avant d’annoncer la réédition d’une audition publique à l’issue de leurs examens en juillet à Sailly et l’organisation à la rentrée d’un cours pour adultes.
Mais le véritable héros du jour, déjà interviewé par la presse (VDN du 27 février), était Clément PETETIN, le nouveau directeur de l’orchestre. En toute simplicité et avec l’enthousiasme de la jeunesse, celui qui se dit « un pur produit de l’école de musique et fils d’une famille où l’on est musicien de génération en génération », traçait déjà les objectifs qu’il s’est fixés pour faire évoluer l’Harmonie et la rapprocher de son public.
Au-delà des prochains concerts (le 26 mai à La Marlière et le 16 juin à Sailly), des cérémonies patriotiques habituelles à la commémoration du centenaire de l’armistice, ou de la prochaine messe de Ste Cécile, se profile déjà une nouvelle aventure musicale qui passera par des échanges avec d’autres harmonies ou l’interprétation d’un programme commun, l’organisation d’un stage avec l’association FICTA pour une master-class de percussions issue de différentes écoles de musique, et bien d’autres projets à mettre en oeuvre en se rapprochant des autres structures locales…
Bref l’Harmonie L’Avenir de Raillencourt Ste Olle et Sailly-lez-Cambrai a encore de beaux jours devant elle, et ce n’est pas les deux maires qui auront contredit cette promesse d’avenir, pour prolonger ainsi ce « roman d’amour » dont parlait l’ex-directeur de l’orchestre !