Bienvenue gentes dames et gentilshommes

Quel brouhaha dans la salle des fêtes du Tordoir où les familles se trouvent rassemblées ce vendredi soir pour la fête de l’école Joseph Ringeval.

Mais quel bonheur pour les parents à chaque lever de rideau de découvrir leurs enfants évoluant sur la scène, entre les tout petits qui guettent le signal de leur maîtresse, les élèves de moyenne et grande section en hardis mousquetaires, où les plus grands qui perpétuent les danses de cour à la glorieuse époque du Roi soleil.

Car nous sommes bien à Versailles, dans le décor magnifiquement restitué de la Galerie des glaces, où les ballets se succèdent au rythme des classes, sous l’œil vigilant de leurs instituteurs. Et quand le roi d’Afrique s’y invite, c’est au son des djembés emmenés par Colin que la fête trouve encore son écho au sein du public. Quant au maître des lieux, il a beau en perdre son chapeau, il aussi fière allure lorsqu’il présente le spectacle qu’en dansant le menuet.

Quelques photos plus loin, c’est au tour des enfants ayant suivi la formation aux Premiers Secours de recevoir officiellement leur diplôme, puis la traditionnelle distribution des prix et l’occasion pour les élus de récompenser chacun des élèves avant qu’ils retrouvent fièrement leurs parents.