Des jeunes mis à l'honneur lors de la cérémonie des voeux

Une fois n’est pas coutume, ils étaient une vingtaine, parmi les jeunes qui fréquentent le LALP, à se voir remettre publiquement leur diplôme, pour avoir suivi cet été la formation aux premiers secours dispensée par l’AFSC (Association pour la Formation des Secouristes du Cis). Invités à monter sur scène aux côtés des membres du Conseil municipal, ils ont répondu à l’appel de leur nom et reçu les félicitations d’usage des élus qui leur remettaient le certificat officiel, accompagné d’un porte-clefs spécialement gravé pour la circonstance.

• M. COOREMAN – THUN SAINT MARTIN
• Mlle DESSAINT Eloïse – NEUVILLE SAINT REMY
• Mlle DOUCHEZ Pélagie – RAILLENCOURT SAINTE OLLE
• Mlle DOLAY Clémence – RAILLENCOURT SAINTE OLLE
• M. DOLAY Thibaut – RAILLENCOURT SAINTE OLLE
• M. GABRIEL Faustin – RAILLENCOURT SAINTE OLLE
• Mlle. GERMOND Alexandra – RAILLENCOURT SAINTE OLLE
• M. ETHUIN Mathis – CAMBRAI
• M. DELECOUR – RAILLENCOURT SAINTE OLLE
• Mlles HERLIN Anna et Louise – CAMBRAI
• M. LASSELIN Clément – THUN SAINT MARTIN
• M. NYS Maxence – CAMBRAI
• Mlle PAWELEC Charlotte – CAMBRAI
• Mlle QUIEVREUX Clara – CAMBRAI
• M. SENEZ Clément – FONTAINE NOTRE DAME
• Mlle TARLIER Victoire – CAMBRAI
• M. POUILLE Widlin

Cette cérémonie clôturait l’échange plus formel des vœux, une tradition qui peut sembler « désuète, parfois énumérative » mais pour citer les propos de Mme le Maire, qui permet de « prendre publiquement le sens du chemin parcouru et de remercier celles et ceux qui œuvrent avec les élus ».
Concernant notamment le parcours 2016, sans tomber dans la franche énumération, la rétrospective présentée conjointement en images par Marie DRACHE au fil du discours de l’adjoint à la culture et à la communication, faisait la part belle à l’événementiel, entre les cérémonies patriotiques, les rendez-vous saisonniers, les animations gérées par nos associations et les activités socioculturelles ou périscolaires. Bernard WANTE mettait en avant le travail important des animateurs auprès de la jeunesse, et remerciait à la fois les bénévoles et l’ensemble des personnels qui contribuent ainsi au dynamisme de la commune. C’est d’ailleurs le sens de la métaphore employée ensuite par Mme RINGEVAL, quand elle compare notre mairie à une chaîne où « chaque maillon a sa place et son rôle bien précis » avec « à chaque extrémité deux maillons séparés [ elle-même et notre secrétaire générale Mme DREUMONT ] qui s’imbriquent et s’accrochent solidement avec une force indéfectible et confiante », mais aussi « quantité de maillons bien brillants, agrémentés de perles de grande valeur » qui symbolisent à la fois les différents personnels et toutes nos associations « avec leurs membres actifs et dévoués ».
Quant à ce dynamisme qui contribue à accroître l’attractivité de la commune, il se traduit aussi par les chantiers mis en oeuvre au cours de l’année, comme le rappelait Jean-Yves DEZ, entre l’installation des feux intelligents, les travaux d’extension de la salle La Marlière et de l’école Jules Ferry, la réfection complète de la rue Moreau, mais aussi les achats de matériels pour l’entretien des espaces verts ou l’équipement des cuisines au Tordoir. Et ce n’est pas fini, car en 2017 « les dents creuses se comblent, les projets se concrétisent » précisait encore l’adjoint à l’urbanisme qui évoquait les chantiers à venir, comme celui du béguinage récemment validé par une enquête publique et l’engagement du bailleur social Habitat 59/62, ou la conversion de l’ancienne mairie en RAM (Relais d’ Assistantes Maternelles), sans parler de la réfection de certains trottoirs et chemins communaux, ou la création annoncée entre mairie et église d’un Square des Canadiens.
Après ce tour d’horizon des réalisations en cours et des objectifs de l’an nouveau, Mme le Maire soulignait encore l’importance de cette cohésion entre élus et personnels au service de la population. « La mairie, notre mairie, au-delà du geste architectural, et de fonctions bien établies par l’Etat, c’est aussi l’âme, le symbole de la pérennité, de l’entité de notre commune, de son passé, de sa vie présente et à venir ». A mi-chemin de cette mandature, trois ans après son inauguration, « la maison communale a trouvé son âme, son cœur bat au rythme de ses visiteurs ».
Au nom des élus donc, et de la « grande chaîne communale » Mme RINGEVAL adressait ses remerciements et ses voeux à la population en leur « offrant un bouquet virtuel de 7 épis de blé » doublement symboliques de l’année 2017 et des noces de froment de l’équipe municipale, avant de procéder à la remise des diplômes qui clôturait ainsi cette cérémonie.