Du côté des sciences !

Après les expositions artistiques de l’hiver, la médiathèque accueillait plus récemment d’autres animations ou ateliers scientifiques, entre intelligence artificielle et mission spatiale, en passant par le génie même de l’homme vu par les enfants.

ROBOTOPIA

Du 09 au 24 mai 2019, 60 enfants et une trentaine d’adultes ont pu découvrir l’univers captivant de la robotique. Parmi les groupes qui participaient à ces ateliers, un des services du centre hospitalier de Cambrai, les jeunes du centre de loisirs de la commune et des résidents de l’ESAT – « Les Ateliers des Hauts de l’Escaut », mais aussi de nombreux particuliers ont ainsi programmé eux-mêmes des petits robots et réalisé de nombreuses expériences ludiques et scientifiques.

REVOLUTION DU VIADUC

Durant le mois de Mai également, les enfants de Moyenne et Grande Section de la classe de Mr HODIN à l’école Ringeval, ont exposé une multitude de ponts et d’arches de couleurs qui s’inspiraient directement de la « Révolution du viaduc » peinte par Paul KLEE, comme autant de représentations concrètes de cette oeuvre majeure de l’art abstrait.

DANS LES PAS DE NEIL ARMSTRONG ...

L’année 2019 est marquée par le 50ème anniversaire de la mission Apollo, et du premier pas de l’homme sur la lune. Pour illustrer cet événement, la médiathèque de Raillencourt-Sainte Olle, en partenariat avec le Forum des Sciences de Villeneuve d’Ascq et la Médiathèque Départementale du Nord, avaient invité le public de la commune à découvrir l’espace interstellaire à travers des animations commentées, dans le Planétarium itinérant.

Du 03 au 07 juin, petits et grands se sont approchés au plus près des étoiles et des planètes. Les lundi 03 et mardi 04 Juin, ce sont les enfants de l’école Jules Ferry qui ont bénéficié de cet outil tandis que les élèves de l’école Ringeval en ont profité les jeudi 06 et vendredi 07 juin, sans qu’ils aient eu à se déplacer. Cinq séances étaient également proposées au public le mercredi 05 juin à la salle des fêtes du Tordoir. En l’espace d’une vingtaine de séances près de 340 personnes ont ainsi pu voyager au-delà de notre système solaire ou simplement rêver devant l’immensité du ciel.