D'un chantier à l'autre

Grâce à un suivi sans faille de la maîtrise d’œuvre, sous l’œil attentif des élus au gré des réunions hebdomadaires de chantier, les travaux entrepris en septembre, dans le cadre du projet d’extension et de mise en accessibilité de la salle polyvalente de La Marlière, sont enfin terminés.

Les enfants de l’école Jules Ferry disposent maintenant des nouveaux sanitaires et d’une nouvelle salle d’activité, grâce la création d’une extension de plein pied (67m2), séparée de la salle principale par un mur mobile. De même, après avoir partagé durant un trimestre les locaux de la restauration scolaire de l’école Ringeval, ils retrouvent avec plaisir leur propre cantine, desservie par une cuisine réaménagée et d’autant plus spacieuse. Deux espaces de rangement intégrés à l’extension permettent enfin à l’équipe enseignante et aux animateurs des NAP de stocker le matériel pédagogique, en attendant de pouvoir disposer de leurs propres locaux dans la « nouvelle école ».
Dès le mois de février, les entreprises ont mis en œuvre l’autre chantier de réhabilitation et de mise en accessibilité de l’école Jules Ferry, sous la houlette des architectes et du coordonnateur de projet de l’agence CHIOSSONE. Un nouveau périmètre de sécurité permet aux enfants d’accéder aux nouveaux sanitaires et à la cantine par le fond de la cour, et un mur provisoire a été édifié dans le couloir à la limite du premier bâtiment, pour les isoler des travaux de démolition des annexes actuelles.
Le projet d’extension s’inscrit dans un volume neuf de 120m2, dans la continuité du bâtiment principal, jusqu’à la limite de la clôture existante. La cour de récréation aujourd’hui goudronnée fera l’objet d’un aménagement extérieur des accès et des cheminements, avec la création de rampes PMR et de nouveaux emmarchements, après la déconstruction du préau existant et un traitement paysager des espaces de circulation entre les deux cours.
L’extension de plein pied du bâtiment sera aménagée pour organiser les différents locaux qui composent le programme, avec la réinstallation du bureau d’accueil, du dortoir et des rangements, le réaménagement des sanitaires, le déplacement et la mutualisation de la chaufferie.
Le chantier qui respectera autant qu’il est possible le calendrier scolaire en profitant des périodes de vacances pour les travaux les plus gênants, devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’été.