Le baRreAu Manquant

Au terme d’un chantier qui aura duré huit mois, et avec l’installation dès la rentrée de la responsable, Melle Guillemette LAUDE, le Relais d’Assistantes Maternelles est maintenant opérationnel. Inauguré le samedi 23 novembre en présence notamment du nouveau sous-préfet, Raymond YEDDOU, dont c’était la première visite officielle à Raillencourt Ste Olle, ce RAM a le double mérite d’avoir permis de réhabiliter un bâtiment ancien et de compléter l’offre d’équipement de la commune au service de la petite enfance.

C’était le « barreau manquant », selon les termes employés par Mme RINGEVAL dans son discours, en parlant avec fierté de notre service Enfance et Jeunesse, lequel ne disposait pas encore de structure pour accueillir les plus petits. En permettant ainsi aux assistantes maternelles de se rencontrer dans un lieu adapté, avec les enfants dont elles ont la garde, et de profiter des conseils d’une professionnelle, conseillère en économie sociale et familiale, la commune élargit encore la gamme des services qu’elle offre à la population.

Mais ce projet n’aurait pu voir le jour sans les multiples partenariats dont la mairie a pu bénéficier, à commencer par les contrats de ruralité mis en place par un comité interministériel pour accompagner le développement des territoires ruraux, et relayés par la CAC dans le cadre d’un projet de territoire, où la mise en oeuvre de la réhabilitation de l’ancienne maison communale pour y installer un RAM s’inscrivait parfaitement.

« C’est ainsi que grâce aux conseils, au travail parfois complexe et ardu des agents de la sous-préfecture et de la CAC », ajoute encore Mme le Maire, avec l’agrément du pôle PMI du Conseil départemental et les financements associés de la CAF et de la MSA, nous avons pu réaliser ce projet   dont le coût global est de 323.637,29 € TTC, répartis entre la dotation de l’Etat (DSIL) 112.282 €, la participation de la CAF 96.748 € et de la MSA 16.561 €, soit pour la commune un budget restant de 98.046,29 € (30,29 %).

Avec le geste symbolique d’un ruban tricolore qu’elle coupe aux accents triomphants de notre fanfare, « signe concret de la réalisation d’un projet communal », Mme le Maire n’a pas manqué donc de remercier tous les partenaires institutionnels, les élus du territoire, les organismes et entreprises qui ont ainsi contribué à la mutation de ce bâtiment et l’avènement d’un nouveau service.

– M.Michel LALANDE, préfet du Nord
– M. Thierry HEGAY, ancien sous-préfet de Cambrai
– M. François-Xavier VILLAIN, président de la CAC
– Mme Lydie LIBRIZZI, présidente de la CAF Nord
– Mme Anne-Sophie BOISSEAUX, ex vice-présidente de la CAF
– M. Michel BRODEL, président de la MSA représenté par M. Etienne LAUDE
– M. DUMONT et Mme Cathy HERLIN pour la CAF de Cambrai
– M. COQUELLE, Mmes LECLERC et GODET pour la PMI
– Mme LABALETTE, assistante sociale du secteur
– M.DECISY et Mme Mélanie FANTON, référents de la ruralité à la CAC
– Mme Simonne MALLET, adjointe aux affaires sociales
– et Mme Marie-Hélène DREUMONT secrétaire générale de mairie

Elle adressait également des remerciements « teintés du plaisir des rencontres hebdomadaires avec les faiseurs, les besogneux » qui sont intervenus tout au long de ce chantier.

– M. Laurent VIGNERON, architecte du projet et Mme Laurence PINCHON, coordinatrice de nos réunions pour l’Agence AVALONE
– Mme Marie-Océane GRATIEN, Messieurs CANET et SORET pour le bureau de contrôle APAVE
– M. Denis DEMBSKI, de Cambrésis Emploi dans le cadre de la clause d’insertion pour un total de 1058 heures déclarées à ce titre au lieu des 80 prévues au départ !
– M. CAYET pour TRIONE Construction (Inchy en Artois) entreprise chargée du gros-oeuvre
– M.DUCHEMIN de ADP Menuiseries (Cantaing sur Escaut) pour les menuiseries extérieures
– M.CLEMENT de HACHE Décor (Bohain en Vermandois) pour les peintures et revêtements de sol
– M. HENDRYSIAK des établissements MILLIOT-JACQUEMART (Escaudoeuvres) pour le chauffage et la plomberie
– M. HEBAR de Sas EIN (Caudry) pour l’électricité

Enfin elle n’oubliait pas non plus le travail effectué par nos propres services techniques, en amont et en aval, pour accompagner ce chantier de réhabilitation, sous la direction de Dominique LELY, notamment à l’étage du bâtiment non compris dans le marché, avec la pose de carrelages et de revêtements muraux, ou à l’extérieur avec la peinture des chéneaux et surtout la (re)pose symbolique des trois lettres RAM, au fronton du bâtiment, extraites du mot MAIRIE qui y figurait initialement, forgées à l’époque par Pierre PILEZ, notre ancien ferronnier-serrurier.
Son discours, émaillé avec humour de remarques personnelles sur les difficultés administratives qu’elle avait pu rencontrer pour défendre ce projet, était suivi des interventions de la présidente de la CAF, du représentant local de la MSA et du nouveau sous-préfet qui saluait cette belle synergie. Tous ont d’ailleurs souligné le dynamisme de la commune et sa propre ténacité à conduire à terme ce projet qui permet ainsi à la population de disposer d’un service où l’on accueillera désormais les « Asmats » et leurs « p’tits rameurs » dans un nouveau lieu de vie particulièrement agréable et fonctionnel.