« Le sens du chemin parcouru » – Raillencourt Sainte Olle

"Le sens du chemin parcouru".

« S’il est bien une tradition à sauvegarder » nous dit Mme le Maire, c’est la cérémonie des voeux « cette rencontre d’échange et de partage qui permet de prendre publiquement le sens du chemin parcouru » et que beaucoup de nos communes réinventent chaque année « pour ne pas tomber dans la banalité ».

C’est le choix qu’ont fait les élus en présentant d’abord une rétrospective de l’année 2017, dûment chapitrée et commentée par l’adjoint en charge de la communication, sous la forme d’un montage photos réalisé par Marie DRACHE. Et pour rester dans le domaine des images, Bernard WANTE invitait  le public à découvrir ensuite le film de Jack ROGER sur l’inauguration du Square des Canadiens, comme étant « le meilleur témoignage de la participation de tous les acteurs de la vie communale à un même événement ».

En les remerciant dans son discours, Mme RINGEVAL ne manquait pas d’ailleurs d’évoquer la confection par les enfants des quelque 3000 coquelicots dont une partie encore fleurissait l’estrade, comme certains des éléments du triptyque géant réalisé par Fanny LEMAZURIER pour illustrer le centenaire de la guerre 14/18 à travers l’histoire de notre clocher. Poursuivant son propos, elle insistait sur cette « synergie vivante » entre les élus et toutes celles et ceux qui participent ainsi « au bien vivre et au bien-être de notre commune », y associant bien sûr tous les partenaires officiels présents ou non dans la salle.

« Entre le passé où sont nos souvenirs, l’avenir où sont nos espérances, bâtissons le présent ». Se référant ici aux déclarations du regretté président des maires du Nord, Patrick MASCLET, ou de François BAROIN sur la nécessité de « porter haut et fort la voix des communes », notamment dans les territoires ruraux, « en cette période de cure obligatoire de minceur budgétaire », Mme le Maire affirmait vouloir « oser la confiance » et « continuer à agir et à oeuvrer pour le bien de la commune ». Aussi avant même de présenter ses voeux à la population, elle évoquait « les projets du mandat en cours qui verront leur aboutissement cette année », à savoir la mise en oeuvre du béguinage ou l’achèvement de la résidence du Clos Moreau, comme des exemples « de mixité sociale », et la réhabilitation prochaine de l’ancienne mairie en RAM ( Relais d’Assistantes Maternelles) pour compléter notre offre de services auprès des plus jeunes, mais aussi la continuité des travaux des travaux de mise en accessibilité des bâtiments communaux (Le Tordoir) ou l’amélioration du mobilier urbain.

Se réclamant enfin de notre appartenance industrieuse à la CAC (Communauté d’Agglomération de Cambrai), elle citait enfin les enjeux territoriaux du Canal Seine-Nord ou du projet E-Valley qui nécessitent « la mobilisation de tous les acteurs ». Et l’édile de conclure « travailler ensemble en favorisant l’intérêt général tout en respectant les intérêts communaux, tel est et doit être notre dénominateur commun ».