Pas de couvre feu pour Halloween

Quand il s’agit de fêter Halloween, dans un contexte déjà angoissant, les adultes comme les enfants ne manquent pas d’imagination, pourvu qu’on respecte les contraintes sanitaires. Les vacances de Toussaint se sont ainsi achevées pour les enfants (49) qui fréquentaient le CLSH par un goûter plus agréable au goût que vraiment horrifique, à base de brochettes de fruits et de bonbons, mais customisées en momies.

Et durant le week-end, une autre vingtaine de « nos chers chérubins » ont participé à un concours de déguisements lancé par un conseiller municipal sur sa page Facebook. Du samedi matin au dimanche soir, ils ont pu ainsi lui envoyer une photo de leur déguisement le plus effrayant, et le classement s’est établi sur la base du nombre de « likes » que chacun a recueillis. Il ne restera plus qu’à les récompenser autrement qu’avec ce qu’ils auraient pu gagner en porte à porte !