Tous unis pour une même distinction !

En associant élus et personnel lors de cette cérémonie, Mme le Maire tenait à souligner « l’esprit d’équipe » et « la complicité » qui a toujours unis les récipiendaires du jour au service de la commune. Selon leur ancienneté respective, ce sont en effet quatre adjoints et deux membres du personnel qui recevaient la Médaille d’honneur régionale, départementale et communale. Cette cérémonie toute « familiale » était présidée par Jean-Philippe POTAUX, Secrétaire général de la Sous-Préfecture et Mme DROBINHOA, conseillère régionale.

Echelon Or – Premier cité et honoré, Francis DEPOORTER, conseiller municipal depuis 1983, aujourd’hui adjoint aux fêtes et cérémonies. C’est « la juste récompense » du dévouement dont il fait preuve depuis longtemps au service de la commune et des associations, comme « initiateur notamment des premiers centres aérés, des jardins familiaux » et des différentes sections du Club de loisirs dont il était encore il y a peu l’emblématique président. Il est d’ailleurs connu à travers tout le Cambrésis et même au-delà pour la bourse aux collections et la brocante de novembre, qu’il continue de gérer avec la même énergie, au point que Mme le Maire avouait gentiment qu’elle aurait aimé « qu’il se reposât un peu plus » …

Echelon Vermeil – La seconde à mériter cette distinction est Monique MARQUAILLE, née BRUNELLE, native de Ste Olle et domiciliée rue des Ardennes, entrée au service de la commune comme agent d’entretien du temps de Paul BOUSIGNIERE, et qui est devenue depuis une collaboratrice dévouée des enseignants à l’école maternelle Joseph Ringeval. Toujours « à l’écoute des grands comme des petits, elle est « connue et reconnue par tous » pour sa disponibilité et son « esprit de service » autant que pour ses qualités d’adaptation dans ce milieu scolaire.

Echelon Vermeil – Autre membre du personnel communal à être honoré, Bruno DANQUIGNY habite lui aussi la rue des Ardennes qui semble avoir été de tout temps « un bon vivier d’agents ». Il a intégré les effectifs communaux en 1987 en qualité d’agent d’entretien des voieries et espaces verts, et fait partie des personnes les plus « fidèles à notre cité ». Il est à ce jour adjoint technique principal de 2e classe et participe à ce titre à tous les travaux en régie au sein d’une équipe compétente et dévouée, où son efficacité, sa disponibilité et sa grande conscience professionnelle garantissent « la transmission et la pérennité des valeurs » qui régissent nos services techniques.

Echelon Argent – Un élu bien connu de la population, qui a également habité dans cette même rue des Ardennes (dont le nom témoigne de la reconnaissance historique de la commune, 50 ans après l’accueil de la population évacuée à Monthermé, en novembre 1916) lui aussi distingué.
Arrivé au Conseil en 1995 puis adjoint aux travaux en 2008, Jean-Yves DEZ est lui-même « un travailleur à l’écoute des autres » dont la carrière professionnelle a d’ailleurs débuté à l’entreprise Moneyron, là où se situent maintenant les ateliers municipaux. De son expérience de routier ensuite il a gardé cette habitude de sillonner les rues et voyettes de la commune pour en vérifier l’état et faire intervenir notre équipe technique dont il est aujourd’hui le meilleur référent. Très engagé aussi au sein du mouvement associatif (APE Jules Ferry-Judo Club-Harmonie-Secours mutuel), il s’est toujours investi dans toutes les animations proposées par la commune.

Echelon Argent – Egalement honorée, Marie-Claude DESSORT est entrée au Conseil Municipal en 1995 avant de devenir adjointe aux finances et à l’emploi dès 2001. Un poste qui correspond parfaitement à ses compétences pour celle qui a d’abord travaillé chez Delalin puis au sein de l’association des Papillons Blancs en tant que comptable. Elle aussi a partagé avec son mari Yvon DESSORT cet engagement associatif qui va de pair avec son dévouement au service de la commune, avec la création et les initiatives de Raillencourt Ste Olle Animation et de la Banda Ste Olloise dont elle est encore la trésorière.

Echelon Argent – Comme son homologue, Simonne MALET (avec 2 n au contraire de Maryvone qui n’en prend qu’un) est elle aussi distinguée. Elle accompagne Mme RINGEVAL depuis 1995 et lui a succédé comme adjointe aux affaires sociales et à la jeunesse en 2001. « Mes deux femmes » comme se plaît à dire Mme le Maire, « bras gauche, bras droit » qui s’occupent des domaines « touchant au quotidien de notre population ». Son expérience professionnelle à la Caisse de Sécurité Sociale « lui permet de débloquer beaucoup de situations personnelles ou familiales souvent dramatiques ». Toujours disponible, elle sait « quelles sonnettes tirer » pour obtenir gain de cause auprès des différentes instances, comme elle connait tous les rouages et dispositifs pour l’encadrement des jeunes.

Après tous ces éloges adressés à chacun et chacune, Mme le Maire, assistée de Monsieur POTAUX et de Mme DROBINHOA, a remis officiellement leurs médailles aux six récipiendaires, avec les félicitations d’usage et un cadeau superbement emballé qui s’est avéré être un magnifique plateau, avant de partager leur fierté avec leurs proches et les autres membres du Conseil Municipal