Une rentrée scolaire doublement particulière

En laissant « Aux instituteurs et institutrices » le soin de lire des extraits de cette lettre de Jean Jaurès, lors de l’hommage à Samuel Paty, la référence se voulait doublement symbolique puisque le texte émane de celui qui fut l’un des tout premiers défenseurs de la laïcité à l’école, et qu’il a été lui-même assassiné à la veille de la première guerre mondiale.
Pour marquer leur soutien aux enseignants dans ce rappel de l’éducation à la citoyenneté dans « une démocratie libre », tel qu’en parlait Jaurès, les élus ont tenu à s’associer à cet hommage en se rendant dans nos deux écoles et en observant avec eux la minute de silence.
Mais l’autre particularité de cette rentrée vient du renforcement des contraintes sanitaires qui imposent cette fois le port du masque à nos petits écoliers dès l’âge de six ans. C’est pourquoi la commune a voulu offrir aux familles un lot de deux masques pour enfants, lavables et réutilisables, que le maire est venu apporter en personne aux responsables des deux établissements.